Fukushima, ce qu'on ne vous dit pas...

Publié le par La tanière du Tigarou

De temps en temps, il m'arrive de faire une parenthèse entre mes dessins, sur des choses que j'estime, eh bien, pour le moins importantes, ou qui me touchent personnellement.

 

Les médias restent très silencieux à propos de la catastrophe qui à eu lieu à Fukushima, et il y a une très bonne raison à celà.

 

La catastrophe, qui à eu lieu, et qui à toujours lieu là bas, c'est loin d'être fini et ça ne sera sûrement pas fini d'ici plusieurs années, une fonte de trois réacteurs nucléaires n'est en fait jamais quelque chose qui se termine, et certainement que, ça ne sera pas encore fini lorsque vos enfants, et vos petits enfants viendront au monde.

 

Ce qu'il faut savoir, et qu'on ne vous dit pas, c'est qu'au minimum, par jour, Fukushima continue de diffuser dans l'eau des océans et l'atmosphère, plus d'1 billions de becquerels par jour, des particules de césium, et des dépots de plutonium un peu partout autour de fukushima et à un peu plus de 100 kilomètres autour de la centrale.

 

Depuis que je suis ce problème inquiétant, la contamination atmosphérique nucléaire à surtout, touché les pays du nord du globe, les côtes ouest américaines et canadiennes, où des prélèvements et enregistrements ont été effectué sur les retombées de radioactivité avec la pluie ont décelé des doses de radioactivité montant à plus de 4 , 5 et parfois, 6 micro siviert par heures dans l'eau de pluie, ce qui signifie que les terres cultivables un peu partout en amérique sont désormais contaminées à des degrés divers, et on pourra sans doute constater, à des mesures un peu moindres, qu'en europe c'est également le cas.

 

Ce qu'il faut également apprendre, c'est qu'au lieu de nous prévenir de retombées radioactives, et de faire ce qui aurait du être fait, c'est à dire nous donner des informations sur les précautions d'usage en temps de retombées radioactives, les gouvernements nous ont laissé dans le "black out" le plus complet, ce que je considères être une véritable traitrise envers l'humanité entière, pour que le citoyen moyen continue d'aller au supermarché, remplisse son caddie comme si de rien n'était, et nettoye sa voiture à la main alors que la pluie tombée dessus est hautement radioactive, (à savoir qu' 1 M / siviert heure est déjà une dose élevée de radioactivité, des relevés ont signalé des doses montant à plus de 6 dans cette même eau de pluie, maintenant on peut considérer qu'il y a énormément de sols / terres cultivables dans le monde impropres à la consommation, et que nous mangeons déjà ces aliments depuis au minimum, trois mois. )

 

Et ça, pour vous et moi c'est "déjà" ce qui est en train de se passer.

 

ça fait déjà six mois que les autorités japonaises déversent des centaines de tonnes d'eau chaque mois sur les réacteurs nucléaires au lieu de les avoir capitonnés dés les premiers jours, dans des tombeaux de béton et de plomb, l'option "tchernobyl" paraissant trop chère pour Tepco et, ils craignent surtout que de prendre une telle initiative fasse chuter irrémédiablement leurs stock options sur les marchés mondiaux...

 

Donc, ils préfèrent déverser de la flotte depuis des hélicoptères et des lances situées à plusieurs centaines de mètres de la centrale, contaminant hautement cette eau, en plus de ne pas être sûrs qu'elle tombe bien dans les cavités et les fondations trouées / fondues par le korium (uranium en fusion depuis six mois, parce qu'il faut aussi savoir que lorsque les autorités japonaises avec tepco ont déclaré qu'il n'y avait qu'une fusion partielle sur le prmeier réacteur et pas de fusion sur les deux autres, les rapports montrent que les experts et ingénieurs savaient dors et déjà qu'il y avait au minimum 70 % de fusion sur les trois réacteurs moins de trois jours après la catastrophe, je vous laisse imaginer la gravité des relachements radioactifs d'un seul réacteur comme tchernobyl et les millions de morts directs, et indirects que celà à causé, en plus du fait que, tout le monde sur la planète, depuis cet incident, que ce soit vous, vos enfants, ou vos grands parents, comportez tous une infime trace dans votre corps de cette catastrophe parce que ça s'est propagé partout, ça voyage par l'air, dans l'atmosphère, et à travers les océans... )

 

Donc, ça fait longtemps que les médias ne "mentent" pas, mais font comme si "rien" ne se passait, et laisse les gens croire que tout est normal, personne ne vous à dit de prendre de pillules d'iodes, ni encore de rester chez vous le plus possible ces derniers mois, et de ne pas sortir lorsqu'il pleut, et encore moins de vous protéger suffisamment le corps lorsque vous sortez après une pluie, ni de faire des réserves deau potable au cas où l'eau viendrait aussi à être contaminée, il y a, actuellement, des milliers de tonnes d'eau extrêmement radioactive, contaminées par les réacteurs de fukushima qui retombent ensuite dans les océans, pourquoi ? c'est simple, ça fait déjà plus de quatre mois que les fontes des trois réacteurs ont perçé les fondations de la centrale et que l'eau, repasse dans les sous sols de la centrale, et qu'ils n'ont aucune forme de contrôle quand à la pollution de leurs propres sols et nappes fréatiques, et les 3/4 de cette eau retombent dans la mer qui n'est pas très loin.

 

Il y a bien sûr des enregistrements effectués par Tepco sur le terrain mais qui ne sont pas divulguées, depuis des mois, alors, de nombreux japonais et "indépendants" vont là bas, effectuer leurs propres mesures et tests, puisque le silence est quasi complet, ce genre d'information ne circule actuellement que par le biais d'internet, et de chaines privées, mais c'est là, et bien là, et on ne pourra jamais plus faire sans, mais ce que je trouves "criminel" dans cette histoire, c'est le fait que les médias ensembles, les gouvernements, ont fait semblant que ça "n'existe pas" en sachant très très bien que cette catastrophe est BIEN pire que celle de tchernobyl et que les relachements actuels dans l'atmosphère et les océans, est estimé par des experts indépendants et des volontaires risquant leur peau pour effectuer des relevés de façon bénévole, accrochez vous bien, à trois, sinon à quatre fois plus élevé en SIX mois de catastrophe nucléaire sur ces trois réacteurs, que l'ensemble de la radioactivité dégagée par tchernobyl sur un total de 25 ans !

 

Fukushima est, officiellement et depuis le premier mois où la catastrophe est arrivée, considérée comme la catastrophe nucléaire la plus importante et dangereuse de ce siècle, reléguant dors et déjà tchernobyl au status d'enfant de choeur, ce qui se passe là bas, est extrêmement grave, le silence des médias là dessus, est extrêmement grave également, ils savent, depuis le départ, mais depuis les soulèvements et prermières protestations anti nucléaires et l'annonce de la sortie du nucléaire de l'allemagne, plus, rien, ne filtre, dans les médias mondiaux à propos de Fukushima.

 

L'explosion des réacteurs après le tremblement de terre et le tsunami, c'était quelque chose d'impressionnant à montrer à la Télévision, certes, mais même si celà à fait sensation parce que c'étaient des images qui pouvaient montrer l'ampleur de la catastrophe, aujourd'hui, ce qui se passe, en fait, aujourd'hui est pourtant milles fois plus important en terme de victimes potentielles de ce qui se passe là bas, que le tsunami et le tremblement de terre réuni, seulement, on dirait que c'est si, énorme, que les médias préfèrent l'occulter pour éviter de faire tomber le lobby financier nucléaire dans l'abime.

 

 

Voici les conclusions et, constatations du professeur Chris Busby secrétaire scientifique anglais, de l'European Committee on Radiation Risk (ECRR) et des déclarations choquantes sur la gestion de cette catastrophe (sous titres en français )

 

 


 

A contrario, voilà l'exemple type d'un média versé dans ses lobbys financiers, j'ai nommé la "bbc" qui à effectué il y a quelques mois un très très rapide documentaire de pure "désinformation" sur la gravité de la catastrophe de fukushima, si vous comprenez l'anglais vous allez tout de suite comprendre le jeu que jouent les lobbys financiers pour faire "croire" aux gens que tout va "bien" là bas, qu'il n'y a qu'une fonte minime et partielle des réacteurs, alors qu'on sait désormais que les trois ont fondu et sont actuellement en train de "ronger" littéralement les fondations en béton armé de la centrale : (le type n'est pas un expert, et fait des suppositions imprécises, sans réelles "preuves" en utilisant uniquement des documents fournis par tepco minimisant évidemment l'impact réel de cette catastrophe, quand on finit de regarder ce reportage et qu'on comprend toute la désinformation abusive qu'il y a derrière du genre "retournez vivre à fukushima y a rien de dangereux ici" c'est d'une irresponsabilité effrayante. )

 

 


 

 

Voici, il y a moins de deux semaines, des relevés effectués avec un des derniers détecteurs "geiger" qui existe sur le marché, à savoir qu'un peu moins de 0.5 Micro siviert / heure est la dose maximale "saine" de radioactivité à laquelle on devrait être exposée pour ne pas subir d'altérations au niveau des tissus /adn.

 

Je vous laisse regarder le simple test qu'il effectue, alors que, l'australie à été "épargnée" par une grande partie des particules radioactives qui ont surtout voyagé sur toute l'hémisphère nord, la pluie qui tombe chez eux comporte aussi des doses assez inquiétantes de radioactivité :

 

 

 

Certaines de ces personnes pratiquant ces relevés sont alarmés par les niveaux terriblement élevés de radiation qu'ils relèvent dans leurs pays, cette personne n'est pas la seule à effectuer en ce moment même des relevés de ce genre, ils avouent ne pas être des experts, et demandent justement l'avis d'experts sur ces relevés, je crois qu'il ne faut pas être un expert de toute façon , pour comprendre que si ce type qui vit en australie effectue des relevés comportant des doses aussi importantes, Australie, qui à été très longtemps épargnée par les vents favorables poussant les radiations / nuages radioactifs provenant de fukushima sur l'amérique du nord et l'europe dans une moindre mesure, effectue de tels relevés, faut pas être einstein pour comprendre à quel point on est contaminés partout ailleurs dans le monde. 

 

 

Autre chose, alors que les experts américains ont conseillé une zone d'exclusion autour de la centrale d'au minimum 85 kilomètres, les autorités japonaises ont arbitrairement décidé que le taux de radioactivité qu'un humain peut encaisser n'est plus de 200 m/ siviert par an mais de 600, et mis en place une zone d'exclusion de seulement 20 a 30 kilomètres autour des instalaltions, zone d'exclusion qui a été levée ce 30 septembre, autorisant donc les gens, sans nettoyage des zones polluées / radioactives, à rentrer chez eux, alors que la catastrophe nucléaire à la centrale n'est même pas encore sous contrôle, et que, pire même, le korium radioactif est toujours en fonte, et "actif" dans les sous sols de la centrale.

 

Voici Akira Matsu, faisant partie d'un parti politique appellée "nouveau comité" (ou new komeito) qui, dénonce ce qui se passe actuellement dans les écoles de fukushima, où le lait est évidemment très contaminé par la radioactivité (les particules radioactives ont certaines facilités à se fixer sur le calcium dans le lait et, s'y accumulent, c'est très mauvaise de boire du lait provenant de zones qui ont été contaminées par des retombées radioactives ) ils forcent les enfants à boire le lait de leur "county" (fukushima donc) et ceux qui ne le font pas, sont discriminés et déshonoré au même titre que des traitres durant la guerre, cette constatation à réussi à faire rire, deux personnes dans l'assemblée, alors qu'elle parle de réalité de terrain et de ce que subissent des enfants là bas :

 

 

 

Voici des vidéos d'une personne qui à été très très censurée et effacée partout mais qui, a été copiée et recopiée assez de fois sur le net pour pouvoir en retrouver des traces, un français vivant au japon, qui, depuis plusieurs mois rapporte au jour le jour la situation au japon, cette personne qui vivait au japon et à été forcée de revenir en europe / france en raison du fait qu'il habitait à 200 KM de fukushima et pour des raisons de sécurité et de santé.

 

(excusez le pour son français un peu saccadé il cherche ses mots parce que ça fait plus de dix ans qu'il n'a plus parlé français, dans la deuxième vidéo son élocution s'est drôlement améliorée depuis qu'il est retourné en france )

 

 


 

 

 

 


 

 

 

Je terminerai par trouver scandaleux les agissements du gouvernement japonais qui autorise désormais Tepco à aller brûler des matériaux radioactifs dans le sud du japon pour contaminer l'ensemble de leur propre pays afin que l'entreprise et l'état lui même ne puisse jamais être attaqués en justice à propos des altérations subies dans le futur par les radiations, en contaminant tous les japonais (alors que le sud était beaucoup moins radioactif que le nord et que, de façon "étrange" les niveaux de radioactivité relevé à tokyo ont augmenté, alors qu'ils se situent tout de même très loin de la zone de la catastrophe, ils finissent par se retrouver avec des doses de radiations quasi similaires, puisque Tepco s'arrange pour contaminer cette zone aussi) ils s'assurent donc ainsi qu'a l'avenir, aucun groupe "témoin" de personnes saines comparant ces groupes témoins avec les contaminés de fukushima, ne prouvera que des leucémies, des cancers, des maladies liées et accéllérées dues aux radiations, ne seront faites, et, prouvées, prémunisant l'état, et Tepco de débourser le moindre centime à l'avenir pour les malades qui résulteront, c'est un fait, comme ça a été prouvé pour tchernobyl également, que des millers, voirs, centaines de milliers, millions même, de personnes vont tout simplement être atteintes à des niveaux plus ou moins élevés en lien direct avec cette catastrophe.

 

voilà comment notre monde "aujourd'hui" fonctionne uniquement autour de l'argent, et la raison pour laquelle la plupart des médias ne fait aucune déclaration, aucune forme de suivi sur ce qui se passe ENCORE a fukushima, seulement, ça commence à se "savoir" partout sur la toile, et des manifestations mondiales sont organisées, personnellement dés le premier jour, je me suis extrêmement méfié des propos faussement rassurants des autorités japonaises sur l'état et l'ampleur de la catastrophe, j'étais déjà en train de me dire, moins de quelques jours après le sinistre, que s'il y a trois réacteurs touchés, et en fonte même partielle, il est IMPOSSIBLE de les refroidir et les arrêter, même avec toute l'eau du monde (faut savoir que les détritus d'un coeur de réacteur donne du corium fusionné et émet une chaleur d'au minimum 3600 a 3800 degrés et que le coeur atomique du corium atteint facilement les 4000-6000 degrés, ça peut grimper bien au delà, et c'est pas en déversant de l'eau de façon imprécise sur plusieurs centaines de kilos d'uranium fondu qu'on peut espérer ralentir ou empêcher ce genre de fusion de se faire, c'est de l'esbrouffe, pour faire croire aux gens qu'ils tentent quelque chose au lieu de faire ce qui aurait du être fait dés le départ, et qui certes, coute très cher, sceller les réacteurs dans des tonnes de plomb, et de béton )

 

Voilà, où nous en sommes, et il est trop tard savez vous, personne ne nous à prévenu des retombées radioactives (alors que Tepco connaissait la gravité de leur propre catastrophe, que le gouvernement japonais le sait, les lobbys financiers autour du nucléaire qui font dans leur "froc" actuellement pour que ça ne se sache "pas" aussi.) Ces particules radioactives, certaines courtes en durée de vie, d'autres, sont la pour des milliers d'années, elles sont déjà dans notre sol, dans nos jardins, sur nos maisons, nos voitures, chez nous, je nous souhaite bonne chance pour l'avenir, parce qu'en ce moment même, ces réacteurs continuent de brûler, continuent de polluer le sol, et si rien n'est fait concrètement par tepco, la matière en fusion va tomber dans la mer, les océans, et là, je ne donne pas cher de la préservation du génome humain, de l'intégrité de notre adn qui nous définit en tant qu'humains, et de nos générations futures, on est confrontés à des financiers, à des banquiers qui n'ont aucun respect pour la vie humaine, pour l'évolution naturelle du génome et de l'adn qu'elle soit humaine, ou animale, ça fait aussi, plus de 50 ans que nous subissons les retombées nucléaires mondiales de tous les tests nucléaires effectués, qu'ils aient été fait dans des zones telles que l'océan pacifique, dans les déserts, ou même des injections de particules radioactives dans la haute atmosphère pour l'étudier, et étudier le comportement de ces particules là haut, toutes ces choses qui font, qu'a différents niveaux, nous avons tous été atteint, que ce soit nous, ou nos parents, par toute cette radioactivité.

 

La catastrophe de Fukushima est et restera la pire catastrophe nucléaire à ce jour, qui n'a même pas d'égale mesure avec celle de Tchernobyl, on est au délà, on est au délà car tchernobyl n'a jamais pollué autant, à la fois l'eau des océans et l'atomsphère en même temps, ici on parle de milliers de tonnes d'eau, on parle, de plus de 6 M / siviert à des endroits qui n'auraient pas du recevoir autant de radioactivité à travers le monde, et qui sont déjà une conséquence directe de cette catastrophe nucléaire.

 

Voilà, moi je voulais juste, prévenir tous mes amis, tous les gens qui viennent sur ce blog, sur la véritable situation que je suis un peu tous les jours depuis la création d'un groupe facebook qu'on peut trouver ici :

 

http://www.facebook.com/groups/Fukushimamiyagiiwate/#!/groups/Fukushimamiyagiiwate/

 

et d'un autre groupe ayant plus ou moins le même but, le partage d'informations objectives et réelles sur ce qui se passe :

 

http://www.facebook.com/groups/Fukushimamiyagiiwate/#!/groups/122648891172674/

 

Voilà, je suis désolé si ça, ça ne va certainement pas égayer votre après midi.

Commenter cet article

CRBR 04/10/2011 17:05


excellent article, merci Alex! je rajouterai deux choses, la premiére: d'ici à la fin d'année, vont commencer a arriver les naissances des bébés "fukushima", et la deuxiéme chose qui montre bien la
conscience du japon sur les problémes nucléaires et naturels, ils viennent de sortir une capsule de survie résistante à des tsunamis et aux radiations, capacité de trois jours, mais le commerce
domine ce monde, cout d'une capsule:9000 euros,ouf, les riches eux, pourront être sauvés!!!